Le renouvellement des collections s’accélère-t-il ?

0
Renouvellement collection

Le renouvellement des collections s’accélère-t-il ?

Le secteur de la mode n’a pas été épargné par cette pandémie du coronavirus. Mais malgré la crise, les entreprises ne cessent de s’organiser en fonction des nouvelles habitudes des consommateurs. Collaborations, pré-collections, tous les moyens sont bons pour attirer les clients, pour les encourager à revenir, et surtout les inciter à acheter. La plupart des marques ont, aujourd’hui, adopté une nouvelle stratégie : celle du renouvellement permanent de leurs collections.

Le renouvellement des collections devient permanent

H & M

Ces dernières années, de nombreuses marques renouvellent leurs collections deux fois par an. La plupart d’entre elles font, d’ailleurs, plusieurs livraisons en magasin. En fait, les marques s’organisent de manière à séquencer les livraisons en boutiques. L’arrivée des nouveautés suit ainsi un rythme prédéfini. Ce modèle, qui a fait le succès des as de la Fast Fashion comme H & M et Zara (Inditex), a été, aujourd’hui, adopté par la plupart des griffes.

À présent, la majorité du secteur renouvelle leur collection 4 fois par an. Tous les mois, ces marques procèdent à des renouvellements de quelques produits présentés en boutiques. Certains produits sont même renouvelés jusqu’à 8 fois minimum en une année. Ces faits témoignent de l’explosion des collaborations et des collections capsules. De multiples évènements sont alors créés pour inviter la clientèle à revenir fréquemment.

Les collaborations sont désormais inévitables comme en témoignent celui de Nike (Air Jordan) avec Dior Homme pour une collection de sneakers, ou encore celui de Disney et de Gucci pour une collection s’inspirant de Mickey. Grâce à ces partenariats, ces marques augmentent leur popularité auprès des jeunes et des consommateurs de luxe.

En s’associant à de jeunes marques tendances, des célébrités et des sportifs, ces professionnels de la mode ambitionnent d’inciter de nouveaux clients à acheter des articles de luxe. Ce système, adopté par les grandes enseignes du luxe, requiert, toutefois, une très bonne organisation logistique afin de pouvoir afficher rapidement les collections en vitrine.

Renouveler incessamment afin de minimiser les risques

Certaines marques premium telles qu’Isabel Marant, APC ou encore Sandro se sont mise à suivre cette tendance. Elles parient sur le système de pré-collections. Malgré la différence de ressources, ces marques de luxe accessibles tentent d’imiter les grandes enseignes du luxe.

Si aujourd’hui la plupart d’entre elles sortent deux collections en une année, certains font jusqu’à 4 à 8 livraisons en magasins. Des pré-collections « printemps et été » sont désormais disponibles en boutiques dès le mois de novembre. La ligne principale, quant à elle, ne sortira en magasin qu’en janvier.

Quant à la collection « automne et hiver », les pièces d’entrée de saison sont livrées vers le mois de mai. Le reste de la collection ne sera disponible que deux à trois mois plus tard. Les pré-collections sont, en fait, établies pour attirer une certaine clientèle, notamment ceux qui sont connectés.

Quant aux enseignes à petits prix, bon nombre d’entre elles procèdent à des renouvellements de collections au moins dix fois en une année. Ces marques de grande diffusion misent sur une stratégie particulière jadis réservée aux leaders du marché : celle d’être à la fois rapide, tendance et à l’écoute des attentes de la clientèle.

Renouveler constamment pour au ; gmenter les propositions

Les enseignes ne se limitent plus à une seule collection par saison. En accélérant le renouvellement de leurs produits, elles multiplient les propositions. Ce système à un seul but : celui de provoquer le coup de cœur des clients.

Si la majeure partie de leurs approvisionnements se fait en Asie, une supply chain bien organisée doit avoir été mise en place. Le renouvellement constant des collections non seulement minimise les risques, mais aussi augmente les ventes.

Images : voi.img.pmdstatic.net ; media.nouvelobs.com

Partagez cet article :

Related Posts