Les enjeux d’une mode plus éthique et éco-responsable

0

Il y a encore quelques années, la fast fashion gagnait de l’ampleur. Face aux ravages d’un tel mode de consommation et de production, la mode de demain se veut plus vert. La mode éthique mise sur des principes durables et éco-responsables. C’est une révolution qui a de nombreux enjeux dans l’industrie de la mode.

Une mode éthique et éco-responsable pour le bien de la planète

L’industrie de la mode est considérée parmi une des plus grandes sources de pollution au monde; notamment la fast fashion. Cette mode éphémère qui produit en grande quantité et qui incite à surconsommer.

La mode éthique et éco-responsable se veut donner un nouvel air à ce secteur. Tout d’abord, elle prend en compte les conditions humaines dans lesquelles sont fabriqués les prêts-à-porter. Cela concerne le cadre de travail, le salaire et de façon général, les conditions de travail des employés.

La mode éthique se tourne également vers les matières naturelles et non polluantes. Elle adhère aussi à des labels écologiques et équitables comme Oeko tex par exemple. La mode éthique ne vise pas une production de masse, bien au contraire, elle cherche plutôt la qualité et une production locale maîtrisée. La mode éco-responsable est synonyme de qualité, de design et de respect de l’environnement.

De nouvelles pratiques dans le secteur de la mode

Une production plus verte

La mode éthique appelle à de nouvelles pratiques dans le domaine de la création. En étant respectueuse de l’environnement, elle vise une production zéro déchet. Cela implique un nouveau regard et de nouvelles méthodes de travail de la part des producteurs. Ainsi, les chutes de tissus ne sont plus mises à la poubelle, par exemple. Elles sont utilisées pour fabriquer des headbands, des bracelets ou encore des boucles d’oreilles, etc.

 

Eviter les produits toxiques

Les traitements chimiques sont également des techniques “abolies” par la mode éthique. En effet, les produits chimiques sont néfastes pour la planète et pour l’homme. Ils peuvent entraîner des allergies cutanées, des allergies voire des maladies plus graves à la personne qui porte le vêtement. D’autre part, l’ouvrier qui traite et qui le confectionne risque aussi de s’intoxiquer en étant en contact direct avec les produits chimiques et peut développer des maladies chroniques sur le long terme.

 

Un textile noble pour des matières durables

Les matières premières utilisées pour fabriquer les collections éthiques et éco-responsables sont également choisies avec le plus grand soin. Ici, on privilégie les matières naturelles et biologiques. Ainsi, les créateurs se tournent vers le coton biologique et le lin, par exemple. Ceux-ci ne provoquent pas d’allergies sur la peau. Ils sont doux au toucher et ne retiennent pas l’humidité. De plus, le cuir vegan est également une matière incontournable de la mode éthique et éco-responsable. Attention, il ne s’agit pas d’un cuir d’origine végétale mais bien d’un cuir classique. La différence se situe au niveau des méthodes de tannage à base de substances d’origine végétale. Ces dernières sont respectueuses de l’environnement et ne sont pas néfastes pour le tanneur.

Des marques de mode éco-responsables de plus en plus nombreuses

En se mettant au vert, l’industrie de la mode voient le nombre des marques de vêtements éco-responsables qui affluent. Les grands groupes de mode constatent l’envie des consommateurs qui veulent changer leurs habitudes à travers des créations moins nocives, voire pas du tout, pour la planète et pour les acteurs qui se trouvent dans le domaine.

Quelques marques qui s’engagent

Côté concept, les marques de mode éthique ont chacune leur spécificités. On trouve, par exemple, Veja qui crée des lignes de baskets en polyester recyclé et de caoutchouc sauvage. D’autres marques comme Gaëlle Constantini mise plutôt sur l’upcycling. On trouve également la marque Liamm, qui conçoit une ligne de vêtement éco-responsable made in bretagne ! Enfin, quelques grandes enseignes du textile comme H&M ont récemment fait parler d’eux, avec une de leurs robes faite à partir de bouteilles en plastique.

Thelma-Rose : un concept 100% made in France

En étant l’une des premières marques à s’engager dans la mode éthique, Thelma Rose est une actrice à part entière dans ce changement. Pour sa part, l’enseigne mise sur une matière à base de micromodal qui est assure une solidité et une résistance à travers les usages. Intemporelles et élégantes, la plupart des pièces de ses collections conviennent à toutes les saisons. En misant sur des créations minimalistes, la marque vous propose aussi des vêtements qui peuvent être portés, à la fois, lors d’un événement chic et dans la vie de tous les jours.

On peut constater que les enseignes ont déjà leur marque de fabrique en termes de mode durable. Les créations sont devenues un moyen d’expression efficace pour adhérer à la mode éthique. Cette dernière qui englobe tout un mode de vie et de consommation responsable et soucieuse de l’environnement.

Partagez cet article :

Related Posts