En quoi consistent les vêtements digitaux ?

0
digital

En quoi consistent les vêtements digitaux ?

À l’ère du numérique où tout devient connecté, il n’est pas étonnant que la mode intègre l’univers virtuel. Le vêtement digital œuvre pour le bonheur des influenceurs et influenceuses Instagram et constitue une révolution pour la mode moderne. Mode digital, vêtement numérique, que se cache-t-il derrière ces termes ? Est-ce le début d’une conception nouvelle de la mode ?

Vêtement digital : qu’est-ce que c’est ?

Loin de ressembler à des habits physiques, l’e-vêtement est une conception propre au monde virtuel. Il s’agit en effet d’un habit tendance qu’une personne peut porter dans les réseaux sociaux, notamment Instagram, après retouche et ajustement par des designers de photos. Les acteurs dans les réseaux sociaux, appelés influenceur ou influenceuse mode, semblent totalement conquis par cette invention. L’enjeu marketing est énorme pour ces ambassadeurs en ligne qui visent à assouvir le besoin de nouveauté des followers et également à augmenter le nombre de leurs abonnés. En procédant de cette manière, les instagrammeurs attirent facilement les marques ou les produits ayant besoin d’un lancement marketing ou d’améliorer leur e-réputation au niveau numérique.

Tout comme l’envie des mannequins d’être à la mode dans la vraie vie, le vêtement digital est indispensable au quotidien des influenceurs. L’idée est de se procurer une collection entière d’habits numériques, en vue de remplir un « outfit of the day » sur Instagram. L’engouement de ces acteurs pour cette nouvelle tendance est survenu après le lancement de la première collection numérique de Carling, en 2018.

Concrètement, cette collection du designer scandinave est composée de 19 tenues sur mesure, ajustées par un tailleur numérique à partir de la production photoréaliste-digitale. Les pièces sont vendues avec succès en quelques jours seulement pour une valeur de 10 à 30 euros. Cela est considéré comme une étape essentielle à l’évolution de la mode.

L’avantage du vêtement digital

vêtement-digital

S’il est difficile pour certaines personnes d’appliquer le concept dans le monde réel à l’univers digital, la tenue trouve tout son sens. D’un côté, elle manifeste la performance artistique de son designer à travers l’effet visuel final. Tous les détails comptent, que ce soient la conception ou la texture ainsi que les slogans affichés. À partir de ces modèles, les géants de la mode physique y puisent leur source d’inspiration. C’est le cas de Happy 99 qui utilise les chaussures digitales en vue de lancer leurs marques au niveau des consommateurs. Cependant, ces paires virtuelles ne sont pas vendues aux instagrammeurs, mais sont utilisées pour accroître les followers et les inciter à partager les photos.

Vu sous un angle écologique, le processus permet de réduire la surconsommation dans la vraie vie. Certes, la mode et l’industrie vestimentaires sont les secteurs d’activités répandant le plus de pollution sur la planète, après l’industrie pétrolière. D’où l’importance de créer des habits respectueux de l’environnement, et qui sont également moins chers que les vêtements physiques. Dans le cas de la collection Carling, les bénéfices tirés de la vente des e-vêtements ont totalement été versés à WaterAid. En effet, l’objectif est de soutenir financièrement cette organisation ayant pour but de fournir de l’eau potable aux régions n’y ayant pas accès à ces infrastructures.

Émergence de plusieurs collections

Selon le témoignage d’une influenceuse, son vêtement digital reflète sa personnalité et manifeste sa créativité. En se procurant une collection Teen Vogue, Lisa Anckarman a conquis ses abonnés. Ces derniers ont témoigné leur appréciation en laissant des commentaires positifs et motivants.

Entre autres, les figures emblématiques de la mode comme Louis Vuitton ont également testé le concept en utilisant un mannequin virtuel. Son objectif était de lancer une collection physique en utilisant son e-réputation dans le domaine digital. Ainsi, le succès de la collection League of Legends de 2019 est la preuve que l’habit numérique est un excellent outil marketing pour l’industrie de la mode.

Illustrations : cdni.rbth.com ; file1.grazia.fr

Partagez cet article :

Related Posts